Cadeau [NaLu Week 2014] One-shot / Fairy Tail------------------------------------------------------------------Natsu x Lucy

Répertorié chez :

LePresentoirdesFees

Blabla de l'auteur :

|
C'est la NaLu-Week ! Enjoy ! Je dois vous dire qu'il y a à peine deux semaines je ne pensais rien publier parce que voilà je suis toujours à me demander si j'écris correctement ou blablabalabla Bref. On s'en fout de ma vie, l'important c'est que je sois là et que je n'ai pas manqué l'appel du NaLu !! Mouhahahaha je me sens plus je suis une belle gosse. Quoi ? J'ai le droit de me valoriser un peu quand même '-' ?  J'en ai marre de déprimer parce que je me demande pourquoi j'écris pas comme les grands auteurs u_u
Bon voici un OS d'environ 4000 mots, oui c'est relativement court quand on sait que le précédent en fait 8000, Oh ça va hein ù_ù j'ai passé mon bac je vous rappelle (<- Excuse de la feignasse qui ne veut pas s'avouer qu'elle s'y est prise à la dernière minute pour écrire cet OS) N'empêche que j'en ai rien à foutre j'ai écrit trois putains d'OS en trois jours. Je suis une putain d'auteur de l'extrême x) (Vous verriez ma gueule, tellement je suis cernée vous me prendriez pour un zombie)
Ahhh mais j'arrête pas de dériver >.< Bref, cet OS est pour le premier thème de la NaLu-Week qui est "Cadeau" bah oui vous savez lire un titre quand même x) Mais bon je le rappelle ici, même si c'est idiot parce que si vous n'avez pas lu le titre il y a peu de chance pour que vous ayez lu ma petite intro '-' D'ailleurs qui l'a lut ? Putain si vous l'avez lu c'est la honte pour moi. Dites le moi en commentaire !
|
|
Cadeau [NaLu Week 2014] One-shot / Fairy Tail------------------------------------------------------------------Natsu x Lucy

|
Joie et effervescence gagnaient la ville de Magnolia en cette fin de mois de décembre. Les enfants attendaient avec impatience le passage du Père Noël en ce soir du 24 décembre. Les parents, quant à eux, essayaient tant bien que mal de faire se coucher leurs gamins pour pouvoir glisser les cadeaux sous le sapin, chose qui serait encore très dure cette année aux vues de l'excitation qui régnait en ville. En effet, les rues étaient pleines de monde qui souhaitait passer le réveillon en compagnie de leurs amis. Des décorations avaient été disposées un peu partout dans la grande allée marchande pour émerveiller les enfants, et parfois même certains adultes. D'ailleurs, il y avait aussi de nombreux hommes déguisés en Père Noël, et la nouveauté étaient les chaleureuses Mères Noël qui avaient, elles aussi, un franc succès. La seule chose qui manquait en cette nuit était la neige. C'était vraiment décevant, mais ce ne serait pas la première fois.
|
Plusieurs rues de là, une femme blonde rentrait de son travail. Être rédactrice en chef d'un petit journal de littérature était sa plus grande satisfaction. Elle avait été obligée de travailler pour permettre à ses collègues de passer Noël en famille, tandis qu'elle finissait de corriger les derniers textes avant d'envoyer le journal à l'Imprimerie. Lucy Heartfillia s'en fichait de toute façon, personne ne l'attendait chez elle. Elle n'avait plus de famille, sa mère étant morte dans son enfance et son père il y avait quelques années. Elle n'avait ni frère et s½ur, ni cousin, et encore moins d'animal de compagnie. La jeune femme était seule, et ce depuis un moment maintenant. Elle avait fini par s'y faire, même si la chaleur des parents tenant la main de leur enfant dans la rue lui rappelait sa solitude. À déjà 27 ans, elle espérait trouver un compagnon pour qu'elle puisse elle aussi profiter des fêtes familiales. N'importe lequel ferait l'affaire maintenant.
|
Longtemps, Lucy avait couru après l'amour, le vrai. Mais une fois l'adolescence passée et les premiers amours désastreux, elle avait compris que ça n'existait pas. Elle avait même fini par brûler les livres de contes de fée que sa mère lui lisait quand elle était gamine, pestant contre ces mensonges. Aucun prince charmant ne viendrait lui offrir l'amour. Mais, elle ne voulait pas mourir seule, l'idée de finir vieille fille la révulsait. Elle espérait rencontrer un homme, pas trop moche non plus, qui tomberait amoureux d'elle et qui lui ferait des enfants. Après avoir désespérément attendu le bon, elle prendrait aujourd'hui le premier venu. Si ses parents la voyaient, ils devaient surement pleurer d'horreur en la voyant dans cet état d'esprit...
|
Quand Lucy arriva enfin chez elle, elle ferma sa porte à clé et balança son sac dans un coin du hall de l'entrée. Son patron lui avait offert une semaine de vacances pour les fêtes. Comme si ça l'intéressait ! Elle aurait préféré travailler, au moins, elle aurait passé son temps à faire quelque chose de productif. Là, elle allait juste passer sa semaine à glandouiller devant la télé ou à lire. Sortir n'était même pas à envisager, il faisait un froid de canard et elle détestait ça. Elle se regarda dans le miroir de l'armoire après y avoir rangé sa doudoune. C'est l'image d'une femme fatiguée qui lui fut reflétée. Elle souffla. Voilà qu'elle paraissait avoir 40 ans. Elle se déchaussa et passa dans son salon avant de se laisser tomber dans son canapé. Elle jeta un ½il à son horloge, il était 20:30. Elle allait passer une soirée à mourir d'ennui, surtout que dehors, les gens faisaient la fête et qu'à coup sûr, elle ne pourrait pas dormir.
|
La faim se fit soudain sentir, après tout, elle n'avait rien mangé depuis midi. C'est d'un pas mou qu'elle se dirigea vers sa petite cuisine, d'ailleurs toute sa maison était petite, mais elle lui convenait. Elle ouvrit ses placards, puis le frigo et de nouveau les placards. Elle avait bien de quoi se faire un plat, mais elle n'avait vraiment pas la tête à cuisiner. Lucy réfléchit deux minutes, puis hésita. Finalement, elle sortit son téléphone portable et composa le numéro de sa pizzeria favorite. Elle était ouverte jusqu'à 21 heures ce soir, puis ils étaient habitués, elle leur en commandait tout le temps, d'ailleurs cela lui faisait un contact. C'était toujours le même homme qui lui apportait ses commandes. Avec le temps, elle avait fini par sympathiser avec Grey Fulbuster. Elle l'enviait énormément depuis qu'elle avait appris qu'il avait une femme et un petit garçon de deux ans. Elle savait aussi que son travail de livreur n'était que partiel, car Grey était un sportif de haut niveau.
|
Elle lui avait demandé pourquoi ne se contentait-il pas de vivre de son plus gros salaire. Il lui avait gentiment répondu que s'il ne le faisait pas, il s'ennuyait et qu'il avait toujours besoin d'être actif, sinon il devenait désagréable. La première fois qu'elle l'avait vu, Lucy avait été vraiment éblouie par son physique. Elle avait espéré quelque chose avec lui, mais elle s'était vite rendue compte que ce n'était pas possible. Il avait une femme et une belle, Lucy était tombée des nues en la voyant la première fois. Juvia Fulbuster était une nageuse professionnelle, ce qui donc lui assurait une taille parfaite. Ironiquement, Lucy avait demandé à Grey si les sportifs ne se reproduisaient qu'entre eux. La jeune blonde avait finalement préféré limiter sa relation à simple ami avec Grey quand elle s'était rendue compte qu'il était assez exposé aux médias, chose que Lucy n'aimait pas forcément, elle avait d'ailleurs, au début, plaint le pauvre enfant du couple qui devrait réussir à grandir sans complexe avec une mère nageuse et un père footballeur. Mais apparemment, Grey et Juvia étaient des parents aimants et très présents.
|
Lucy partit s'asseoir devant la télé en mettant n'importe quelle chaîne. Elle avait commandé deux pizzas, comme ça, elle en aurait une pour demain et Grey ne s'inquiéterait pas en pensant qu'elle passe Noël seule. Elle ne tenait pas à ce qu'il l'invite, la dernière chose que Lucy voulait était d'être l'intruse dans la famille Fulbuster. À force de zapper, elle se retrouva sur la chaîne des informations qui annonçait un nouvel acte terroriste au sud du pays. C'est dans ces moments-là qu'elle était heureuse de vivre au nord et pas trop proche de la capitale.
 |
|
Dans un autre quartier de la ville, dans la pizzeria en question, les cuisiniers terminaient les dernières pizzas, dont celle de Lucy. Il ne restait plus beaucoup d'employés, tous ayant pris leur jour de congé pour célébrer le réveillon, d'autant plus que demain était férié. Il ne restait plus que deux livreurs et deux cuisiniers. Tous tentaient désespérément de finir les dernières commandes.
|
Les deux derniers livreurs attendaient dehors près de leur moto. Exceptionnellement, Grey ne livrerait pas les dernières commandes ce soir. Sa femme lui avait demandé de rentrer tôt pour leur enfant. Son meilleur ami avait alors accepté de livrer dans la zone dont se chargeait le sportif d'ordinaire. Il avait d'ailleurs eu quelques remords en se disant qu'il laissait Natsu finir le boulot, mais celui-ci avait tellement insisté... Grey jeta un regard à son ami, il s'inquiétait pour lui quand même. C'était la cinquième cigarette qu'il entamait en quinze minutes.
|
« Tu pourrais arrêter de tirer la gueule pour le réveillon au moins, non ?
-Je pourrais, oui. Il reste combien personne à livrer ? Questionna à son tour l'homme aux cheveux roses.
-Trois personnes il me semble.
-Tu ne devrais pas rentrer chez toi ?
-Et toi ? T'es sûr que tu ne veux pas passer Noël avec nous ? Renchérit Grey en regardant sa montre.
-Non, puis Noël est une fête devenue commerciale. »
 |
|
Résigné, il enfila son casque en soupirant. Natsu n'aurait jamais dit ça avant, lui qui aimait tant faire l'idiot dans son adolescence... Il ne ressemblait plus qu'à un adulte que la vie avait lassé. Grey monta sur sa moto qu'il avait totalement déchargée, il finit par dire au revoir à son ami, lui souhaitant quand même une bonne soirée. Le rosé lui sourit, lui répondant qu'il lui faudrait un miracle.
|
Quand Grey disparut totalement de son champ de vision, il grogna. Il adorait son ami mais parfois, même le plus souvent, il était lourd à mourir. Il n'avait pas besoin de s'inquiéter comme ça, ce n'était pas la première fois que Natsu passait le réveillon et le nouvel an seul. Qu'est-ce que ça changeait de toute façon ? Ce ne sont que des jours parmi tant d'autres. Sa vie lui convenait comme ça. Il avait 30 ans et son boulot de livreur/serveur lui convenait très bien. Certes, il ne touchait pas énormément d'argent, mais il ne vivait pas comme un pauvre non plus. Après tout, en mourant, son père lui avait laissé une jolie somme, et ça suffisait amplement à ses besoins.
|
Grey lui disait souvent que ce qui lui manquait était une femme. Natsu n'était pas d'accord, ça ne servait à rien de se caser. Il préférait largement les regarder de loin, il n'avait pas envie d'avoir plus de responsabilités que ça. Même s'il savait qu'au fond ça ne lui ferait sûrement pas de mal. Le rosé avait eu plusieurs relations, mais à chaque fois, ses copines le plaquaient parce qu'elle le trouvait ennuyeux. Il n'y avait que dans son printemps que Natsu savait garder ses copines et tenait à les garder.
|
Aujourd'hui, il n'en avait plus rien à faire, le temps l'avait rendu plus calme et moins enjoué. Il se laissait entraîner par la vie. D'ailleurs, il se laissait entraîner par tout le monde. Il ne bronchait plus quand une femme lui faisait des avances et les acceptait, de toute façon, il s'avait que ce n'était que l'affaire d'un voire deux mois avant qu'il ne se retrouve de nouveau seul dans son canapé.
 |
|
« Natsu ? Voilà les dernières commandes et les adresses. »
 |
|
Une jeune femme à la longue chevelure rouge alla elle-même mettre les cartons qui renfermaient les pizzas dans la grande boite sur la moto. Elle donna à Natsu la feuille à faire signer protégée par une pochette plastique. Il remercia la jeune femme et regarda la première adresse. Heureusement qu'il connaissait sa ville par c½ur et pas simplement la zone dans laquelle il livrait habituellement. Elle le regarda faire avant de lui souhaiter une bonne livraison et une bonne fin de soirée. Tout le monde allait rentrer chez soi, Natsu n'aurait qu'à déposer la feuille de livraisons dans la boite-aux-lettres du restaurant et déposer la boite dans le box dont il avait les clés.
|
Natsu termina vite ses deux premières livraisons. Dans le fond, ça le rassurait de savoir que comme lui, des personnes allaient passer le réveillon seuls si bien qu'ils commandaient la nourriture pour ne pas avoir à la faire. Il pénétra enfin dans le quartier de la dernière livraison, il ne devait pas être loin des vingt et une heures. Plusieurs immeubles se succédèrent jusqu'à ce qu'il s'arrête devant un. Il gara vite fait sa moto, il n'en avait que pour deux minutes. Il chopa les deux pizzas et la feuille des livraisons. Il y vit que le client habitait au rez-de-chaussée et souffla de soulagement. Il n'avait vraiment pas envie de monter des escaliers.
|
Il toqua à la quatrième porte sur la droite et attendit quelques minutes. C'est finalement une femme blonde aux traits fatigués qui lui ouvrit. Natsu la trouva banale sur le coup. Peut-être parce qu'elle n'était pas vraiment mise en valeur aussi. En tout cas, elle parut surprise de le voir, il remarqua aussi qu'elle avait un stylo dans sa main droite. Elle devait sûrement être habituée, Natsu lui tendit les deux boites qu'elle prit et posa sur un meuble de son hall d'entrée. C'est quand elle revint qu'elle engagea la conversation. C'est sa voix qui poussa Natsu à lui trouver un certain charme malgré tout.
 |
|
« Bonsoir... Je m'attendais à voir Grey alors je suis un peu surprise.
-Je ne voulais pas qu'il soit obligé de travailler si tard alors que son fils l'attend. Expliqua calmement le rosé en lui tendant la feuille de livraison.
-Je vois... Désolée de vous avoir dérangé à cette heure.
-Ce n'est rien, personne ne m'attend. J'aurais préféré continuer de travailler mais vous êtes ma dernière cliente. »
 |
|
Elle s'apprêtait à signer quand cette dernière information lui parvint. Alors lui aussi était tout seul ? Lucy signa et réfléchit à toute allure. C'était une occasion, peut-être même une des dernières. Natsu, quant à lui, parut un peu sceptique. Il se demandait à quoi pouvait bien penser cette femme qu'il ne connaissait pas mais qui elle semblait connaitre Grey un peu plus qu'en tant que simple livreur. Elle lui rendit la feuille mais le rose sembla perturbé par le regard qu'elle lui lançait. Elle avait l'air sure d'elle. Natsu en eut des sueurs froides, cette femme n'était peut-être pas si banale que ça.
 |
|
« Ça vous dirait de passer le réveillon avec moi ? Je suis seule moi aussi... »
 |
|
Finalement, c'était certain : cette fille n'était pas banale du tout, elle était soit folle, soit inconsciente. Elle venait quand même d'inviter un inconnu à entrer chez elle ! Il aurait très bien pu être un violeur ou un de ces mecs tarés. Cette femme lui fit de la peine, elle était prête à inviter n'importe qui pour ne pas être seule lors d'un réveillon. Natsu finit par céder à sa conscience car après tout, ça ne lui coûtait rien de lui tenir compagnie. Puis ça lui ferait sa bonne action de l'année.
 |
|
« Pourquoi pas. Attendez-moi, je dois aller déposer ma feuille de livraisons et je reviens. »
 |
|
Il vit le visage de la blonde s'illuminer, ce qui le toucha. Elle était beaucoup plus jolie en souriant. Natsu finit par s'enfuir hors du bâtiment alors que la blonde refermait la porte de chez elle. Elle s'adossa d'ailleurs contre celle-ci. Elle poussa un petit « Yes ». Elle était contente, elle avait réussi à le convaincre de revenir. Maintenant, le tout était de ne plus lui donner envie de repartir. Lucy était persuadée que c'était sa dernière chance. Elle approchait de la trentaine et si elle voulait des enfants, c'était maintenant qu'elle devait les avoir.
|
La blonde partit dans sa salle de bain. Elle devait absolument se faire plus jolie, alors elle sortit sa trousse à maquillage et tenta de masquer les traces de fatigue. C'est en voyant les résultats qu'elle remercia de tout c½ur sa meilleure amie Yukino, une esthéticienne qui lui avait appris les astuces de son métier. Lucy s'élança ensuite dans son salon, le scrutant de toutes parts. Il était nickel. Elle se regarda dans le miroir de son hall, peut-être devrait-elle changer de chemise... Celle-ci faisait trop professionnelle. Elle se hâta donc dans sa chambre et ouvrit son placard. Lucy regrettait amèrement de ne plus être allée faire du shopping depuis quelques mois.
|
Elle finit quand même par trouver son bonheur dans une jolie robe rouge. Le décolleté était léger mais laissait place à l'imagination tout du moins. La longueur était correcte puisqu'elle descendait jusqu'aux chevilles. Seulement, elle fut prise par un autre problème. Les poils de ses jambes commençaient à remontrer le bout de leur nez. Bien que ça ne se voyait que de près, Lucy trouvait ça horrible et elle n'avait pas le temps de se jeter sur son épilateur. Elle ouvrit le premier tiroir de sa commode et tomba sur un collant noir opaque. C'était parfait. Elle mit quelques minutes pour l'enfiler et décida de mettre une petite veste noire pour donner un meilleur effet cassant à la tenue.
|
Elle referma son tiroir et son placard puis se redirigea vers son salon. Elle ne mit pas de chaussures, n'en ayant pas de belles. Puis elle était chez elle après tout. Elle s'assit sur son canapé pour l'attendre. Peut-être devrait-elle se mettre du parfum ? Elle hésita, ça pourrait être une bonne idée mais c'était à double tranchant. Soit il aimait l'odeur soit il ne l'aimait pas, et dans la deuxième option ça compliquerait les choses. Finalement, elle ne bougea pas. Ses cheveux alors, cela ferait sûrement plus beau s'ils étaient attachés. Elle courut jusque dans hall pour se regarder dans son miroir pour la troisième fois de cette soirée. Elle choppa le peigne qu'elle laissait sur le meuble de l'entrée tous les matins. Elle se peigna mais quand elle voulut commencer à relever ses cheveux, on sonna à sa porte. La blonde jura. Il était déjà là, remarque c'était normal vu que le chemin entre chez elle et la pizzeria n'était pas si long. Elle jeta le peigne sur le meuble et remarqua que les pizzas y étaient toujours. Elle souleva les épaules et ouvrit, et comme attendu, elle tomba sur les mêmes cheveux roses que tout à l'heure.
|
Ce fut au tour de Natsu de paraître surpris. Était-il bien chez la même femme que précédemment ? Il douta pendant quelques minutes et c'était compréhensible. Lucy était complètement métamorphosée, elle avait réussi à rendre ses traits plus beaux, elle en paraissait elle-même beaucoup plus belle. Finalement, le rose ne regrettait pas le moins du monde d'avoir accepté l'invitation de cette femme. D'ailleurs celle-ci l'invita à entrer et le conduisit jusqu'au salon. Elle partit reprendre les pizzas et les posa sur sa table à manger.
 |
|
« Je suis contente que vous soyez là. Lui sourit-elle avant de continuer. Je m'appelle Lucy Heartfillia.
-Natsu Dragneel. Se présenta-t-il à son tour en se rapprochant de la demoiselle.
-Et dire que j'avais acheté de pizza pour faire croire à Grey que je n'étais pas seule lors du réveillon. »
 |
|
Lucy poussa un petit rire en ouvrant les cartons. Pour la première fois, le rose lui sourit, après tout il connaissait bien Grey, il savait qu'il s'inquiétait rapidement. C'est d'ailleurs sur lui que s'ouvrit le premier sujet de conversation entre les deux adultes. Ils dînèrent plutôt rapidement et la blonde ne put s'empêcher de rire en voyant Natsu galérer avec les fils de fromage, sa pizza créant ainsi une humeur amicale et détendue. La première heure s'écoula rapidement et très vite, ils se retrouvèrent sur le canapé. Le jeune lui raconta à quel point sa vie était ennuyeuse à mourir. Lucy le consola en lui disant que la sienne n'était pas plus vivante et que les moments les plus excitants étaient quand elle avait une opportunité au travail.
|
Les deux adultes finirent par totalement sympathiser, jusqu'au point où Lucy osa demander à Natsu pourquoi il avait une telle couleur de cheveux. Celui-ci lui répondit d'ailleurs que c'était une histoire débile. En effet quand il avait la vingtaine, son ancienne copine l'avait mis au défi de la surprendre. La tête qu'elle avait fait quand elle avait vu cette couleur de cheveux ! Il se mit à rire à ce souvenir. Puis avec le temps, il avait trouvé que cette couleur lui allait bien et l'avait gardée. Lucy lui avoua que jamais elle ne se serait teinte les cheveux même pour un de ses copains, elle tenait énormément à cette couleur qui lui rappelait sa mère.
|
Finalement, Lucy lui demanda de patienter quelques instants. Il la regarda partir dans une autre pièce. Il la trouvait vraiment gentille, mais surtout elle était attentive à ce qu'il lui disait. Peut-être que c'était parce qu'il venait de la rencontrer, mais il avait l'impression de pouvoir tout lui dire sans que ça n'ait de répercussion. Il entendit quelques bruits de verres qui s'entrechoquent puis vit réapparaître Lucy qui tenait en effet deux verres dans une main et une bouteille de vin dans l'autre.
 |
|
« Tadam ! Je suppose que le réveillon ça se fête aussi, non ? Sourit-elle en posant les verres sur la table basse. C'était à mon père donc je suppose qu'avec le temps, le goût doit être meilleur.
-Tu es sure de vouloir l'ouvrir avec moi ? Tu auras peut-être de meilleures occasions pour ça. Tenta-t-il de la dissuader alors qu'elle s'asseyait à nouveau à côté de lui tout en essayant d'ouvrir la bouteille.
-Tu n'as qu'à prendre ça comme un cadeau pour Noël.
-Mais, je n'ai pas de cadeau à t'offrir moi. Ça me dérange du coup. Avoua-t-il en faisant la moue tandis qu'elle posait la bouteille sur la table basse pour le regarder.
-Tu es mon cadeau Natsu. Une présence me sortant de la solitude le jour du réveillon, le voilà le cadeau que tu m'offres. »
 |
|
Il lui jeta un regard complètement ahuri alors que sa fierté venait de se remplir. Mais quel genre de sorcière était-elle pour lui balancer une telle phrase ? Elle se rendait compte qu'il allait prendre la grosse tête maintenant. La blonde se rapprocha alors de lui. Natsu ne tenta absolument pas de se dégager. Il était tard et la demoiselle était suffisamment belle pour qu'il la laisse faire. C'est ainsi que Lucy posa ses lèvres sur les siennes. Mais la sensation fut bizarre pour Natsu, c'est comme s'il se prit un coup sur la tête. Cela le fit d'ailleurs basculer et il en tomba au sol. Seulement en ouvrant les yeux, il se rendit compte qu'il avait changé d'endroit. C'est là qu'il fut frappé par la réalité. Il venait de rêver.
|
Il se redressa en position assise et glissa sa main dans ses cheveux, il avait effectivement une bosse. Il leva la tête et vit la cause de son réveil. Une petite blondinette tenant une poupée dans ses bras, debout sur son lit.
 |
-
« Nashi ! Qu'est-ce qui t'as pris ? Gronda l'adulte en se relevant.
-Mais ! Regarde ! Dit-elle en montrant sa jolie poupée. Le Père Noël est passé cette nuit t'as vu ?!
-Faites moins de bruit, il est sept heures... Marmonna une petite voix provenant de l'autre extrémité du lit.
-Mais maman ! C'est l'heure d'ouvrir les cadeaux !
-En parlant de ça, tu as ouvert les autres ? Demanda Natsu en faisant descendre du lit la petite fille.
-Ils sont pour vous, non ? Questionna-t-elle avec incompréhension tandis que son père se glissait sous la couette.
-Pas du tout, ils sont tous pour toi. »
 |
|
Il ne fut pas nécessaire d'en dire plus à Nashi pour que celle-ci détale de la chambre à toute vitesse. Natsu adorait sa fille, mais qu'est-ce qu'elle pouvait être surexcitée en cette période de l'année ! Le rose se faufila près de la deuxième personne couchée dans le lit et l'enlaça tendrement. Il laissa son nez tomber dans le cou rempli de cheveux blond, qu'il dégagea.
|
| 
« Eh Lucy... J'ai fait un beau rêve. Lui susurra-t-il à l'oreille tandis que la blonde rigolait.
-Tu as rêvé qu'une actrice porno te faisait un strip-tease ?
-N'importe quoi ! S'offusqua légèrement le seul homme de la pièce. J'ai rêvé de toi, de notre première rencontre.
-Ah, de ça ? Vieille histoire quand même. Avoua-t-elle en se retournant pour lui faire face.
-Pas si vieille que ça quand même. On s'est rencontré il y a 9 ans seulement.
-D'ailleurs je suis heureuse de t'avoir rencontré cette soirée-là. »
 |
|
Natsu fut touché par ces paroles, si bien qu'il la serra un peu plus contre lui. Il était très heureux lui aussi. Les choses avaient pourtant été si vite entre eux ! Lui et Lucy s'étaient mis ensemble à l'époque, et la blonde avait vite fait en sorte de tomber enceinte. Une chose en entraînant une autre, ils avaient fini par se marier pour le bien-être du bébé. C'est avec le temps qu'ils avaient fini par tomber réellement amoureux l'un de l'autre.
|
Le rose posa ses lèvres sur celles de sa femme. Cette fois, le baiser était bien réel, et beaucoup plus agréable. S'il avait pu imaginer que sa vie prendrait un tournant juste parce qu'il avait à l'époque voulu rendre service à Grey... Quelle histoire !
|
|
Cadeau [NaLu Week 2014] One-shot / Fairy Tail------------------------------------------------------------------Natsu x Lucy

|
Note de l'auteur :
|
Bon alors maintenant vous pouvez avoir deux réactions... Soit vous vous dites que ça va, c'est passable même si je peux mieux faire... Soit vous êtes des sans coeurs affamés de NaLu et vous hurlez à la Homer Simpson :
Cadeau [NaLu Week 2014] One-shot / Fairy Tail------------------------------------------------------------------Natsu x Lucy

|
Oui je sais, j'ai des références culturelles qui laissent à désirer mais au moins elles sont comprises par tous x) Bref, sans déconner je sais que cet OS ne casse pas des barres, simplement parce que je l'ai fini cette nuit en catastrophe jusqu'à 2heures du matin... Que la fin est un peu baclé et que tout est ultra prévisible. Puis franchement le coup du cadeau est assez minable mais bon, voilà il est publié puis j'assume u_u Et de toute façon j'm'en fous vous êtes venus sur mon blog ça me fait quand même une vue x)
|
Merci à vous. J'vous aime  

Tags : NaLu-Week 2014 - Thème : Cadeau - One-shot - NaLu

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.108.238) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Fairy-Mission

    03/07/2017

    Moi je l'adore ce One-shot! Il est trop choupi! Par contre j'ai eu du mal au début à comprendre ce qui se passait lorsque Natsu s'est réveillé de son rêve...

  • Visiteur

    09/10/2016

    OMG !!! C'est trop bien !!! C'est le meilleur OS de tout les temps original romantique ❤❤

  • NaLu-Et-LuNa-Love-36

    21/12/2015

    Il est vraiment très bien ton One Shot! Tu mas tuer quand Lucy a dit "-Tu as rêvé qu'une actrice porno te faisait un strip-tease ?" j'en pouvais plus ( Ok j'ai des délire chelou...) 😜☺💘

  • ailie

    05/12/2015

    SUPEER ! Jamais je n'ais vue une histoire pareille ! Elle est originale et mignonne !

  • manga-lover971

    02/08/2015

    Un mot magnifique

  • DearLisanna

    31/07/2015

    Mais moi je l'adore ton OS ! Il est plus que passable je trouve !!

  • FairyMoments

    08/05/2015

    Très bon OS que je viens de lire, mais il se fait malheureusement tard. Je viendrai laisser un véritable avis dans la semaine :)

  • RebyxFairyTail

    06/05/2015

    J'ADORE !!!! *.*

  • Vampire-Nalu

    06/05/2015

    Très belle os ^^

  • CARLAxKingdomFT

    15/03/2015

    j'adore cette os

Report abuse